04 50 45 54 60

Les principales nouveautés de QGIS 3.2 :

Si on ne devait retenir qu’une chose sur cette évolution majeure de QGIS 3, c’est la mise à jour du code en Python 3 (3.6.0), PyQt5 et Qt 5 (5.9.2-3).

Qt 5 apporte en autres, le support des écrans Retina et une bibliothèque 3D qui permet d’avoir des vues interactives 3D entièrement intégrées aux cartes.

Ensuite on pourrait citer :

  • Nouvel outil dynamique de simplification des contours objets.
  • Possibilité de basculer la carte en mode plein écran.
  • Nouveau mode de vue « zoom automatique » sur la sélection
  • Possibilité de renseigner dynamiquement des champs de formulaire par rapport à un lien hiérarchique (formulaires en cascade).
  • Nouveau format d’enregistrement de projet .QGZ (format compressé). Ce dernier peut également être enregistré dans une base POSTGIS
  • Le générateur d’expression s’améliore et vous aide à mieux comprendre les erreurs de code ou de syntaxe.
  • Le gestionnaire de couches permet maintenant d’avoir une indication sur les couches « filtrées ».
  • Possibilité de fermé un projet, et même de le rétablir à son état avant toutes modification non enregistrées. Le projet détecte et vous indique aussi s’il y a des modifications en cours non enregistrées.
  • Possibilité de rajouter un texte par dessus le symbole de légende.
  • Amélioration de la présentation des éléments de légende (ombrage, tampons, arrière-plan).
  • De nombreuses autres fonctionnalités ont été rajoutées, comme l’import de photos géolocalisées, le « multi ring buffer » ou tampons d’anneaux multiples, etc.

Vous trouverez la description exhaustive des nouveautés de QGIS 3.2 sur le lien suivant : 

https://qgis.org/en/site/forusers/visualchangelog32/

 

Après la nouvelle version majeure 3.0 de QGIS, voici la première version évolutive. Comme d’habitude elle apporte des évolutions importantes et nombreuses.

Les principales nouveautés de QGIS 3.2 :

Si on ne devait retenir qu’une chose sur cette évolution majeure de QGIS 3, c’est la mise à jour du code en Python 3 (3.6.0), PyQt5 et Qt 5 (5.9.2-3).

Qt 5 apporte en autres, le support des écrans Retina et une bibliothèque 3D qui permet d’avoir des vues interactives 3D entièrement intégrées aux cartes.

Ensuite on pourrait citer :

  • Nouvel outil dynamique de simplification des contours objets.
  • Possibilité de basculer la carte en mode plein écran.
  • Nouveau mode de vue « zoom automatique » sur la sélection
  • Possibilité de renseigner dynamiquement des champs de formulaire par rapport à un lien hiérarchique (formulaires en cascade).
  • Nouveau format d’enregistrement de projet .QGZ (format compressé). Ce dernier peut également être enregistré dans une base POSTGIS
  • Le générateur d’expression s’améliore et vous aide à mieux comprendre les erreurs de code ou de syntaxe.
  • Le gestionnaire de couches permet maintenant d’avoir une indication sur les couches « filtrées ».
  • Possibilité de fermé un projet, et même de le rétablir à son état avant toutes modification non enregistrées. Le projet détecte et vous indique aussi s’il y a des modifications en cours non enregistrées.
  • Possibilité de rajouter un texte par dessus le symbole de légende.
  • Amélioration de la présentation des éléments de légende (ombrage, tampons, arrière-plan).
  • De nombreuses autres fonctionnalités ont été rajoutées, comme l’import de photos géolocalisées, le « multi ring buffer » ou tampons d’anneaux multiples, etc.

Vous trouverez la description exhaustive des nouveautés de QGIS 3.2 sur le lien suivant : 

https://qgis.org/en/site/forusers/visualchangelog32/

 

Après la nouvelle version majeure 3.0 de QGIS, voici la première version évolutive. Comme d’habitude elle apporte des évolutions importantes et nombreuses.

Les principales nouveautés de QGIS 3.2 :

Si on ne devait retenir qu’une chose sur cette évolution majeure de QGIS 3, c’est la mise à jour du code en Python 3 (3.6.0), PyQt5 et Qt 5 (5.9.2-3).

Qt 5 apporte en autres, le support des écrans Retina et une bibliothèque 3D qui permet d’avoir des vues interactives 3D entièrement intégrées aux cartes.

Ensuite on pourrait citer :

  • Nouvel outil dynamique de simplification des contours objets.
  • Possibilité de basculer la carte en mode plein écran.
  • Nouveau mode de vue « zoom automatique » sur la sélection
  • Possibilité de renseigner dynamiquement des champs de formulaire par rapport à un lien hiérarchique (formulaires en cascade).
  • Nouveau format d’enregistrement de projet .QGZ (format compressé). Ce dernier peut également être enregistré dans une base POSTGIS
  • Le générateur d’expression s’améliore et vous aide à mieux comprendre les erreurs de code ou de syntaxe.
  • Le gestionnaire de couches permet maintenant d’avoir une indication sur les couches « filtrées ».
  • Possibilité de fermé un projet, et même de le rétablir à son état avant toutes modification non enregistrées. Le projet détecte et vous indique aussi s’il y a des modifications en cours non enregistrées.
  • Possibilité de rajouter un texte par dessus le symbole de légende.
  • Amélioration de la présentation des éléments de légende (ombrage, tampons, arrière-plan).
  • De nombreuses autres fonctionnalités ont été rajoutées, comme l’import de photos géolocalisées, le « multi ring buffer » ou tampons d’anneaux multiples, etc.

Vous trouverez la description exhaustive des nouveautés de QGIS 3.2 sur le lien suivant : 

https://qgis.org/en/site/forusers/visualchangelog32/